Sellsy et Dimpl, l’assurance à la facture, soutiennent les TPE et PME dans leurs relations clients-fournisseurs

TPE-PME-france-sellsy

Entretenir une bonne relation avec ses clients est primordial pour tout fournisseur. La réciproque est aussi essentielle. Parfois par manque de temps ou à cause d’imprévus, cette bonne relation peut-être écorchée : facture impayée ou en retard, absence de communication avec ses clients. Retours sur les principaux points de frictions entre clients et fournisseurs et tour d’horizon des outils que proposent Sellsy et Dimpl pour soutenir les TPE et PME.

Les difficultés de la gestion des relations clients-fournisseurs

Le cycle de vie d’un client peut se voir de la sorte : acquisition, exécution de la prestation gestion des postes relatifs aux clients, rétention et répétition.

A chaque étape de ce cycle des éléments peuvent venir perturber le bon déroulé de la relation.

Afin de travailler l’acquisition de prospects et de les faire passer de prospects froids en leads chauds, il est conseillé de s’attribuer les services d’un bon logiciel de CRM. Celui-ci fera gagner du temps à vos commerciaux dans leur prospection et dans le suivi de la relation. Sellsy fait partie des leader français sur son secteur. Par ailleurs la personnalisation du suivi commercial étant primordial, vous avez besoin de rester au plus proches de vos clients : mail faisant référence aux précédents échanges, personnalisation des étapes de votre processus de vente, personnalisation de votre devis à votre charte graphique…

Un bon CRM vous permettra de suivre votre prospect tout au long de vos échanges et de lui proposer la solution la plus adaptée à ses besoins.

via GIPHY

Une fois la prestation signée, il convient de bien gérer les étapes de devis, d’acompte (si ce système est mis en place) et de facturation. Ces étapes simples en apparence peuvent se révéler un véritable casse-tête si une procédure claire et systématique n’est pas mise en place. Un logiciel de facturation pourra vous permettre de suivre ces étapes si vous n’êtes pas structurés avec un comptable ou un service financier à part entière.

La gestion de vos factures passe par une bonne connaissance de vos besoins en trésorerie : si vous pensez qu’un de vos clients peut vous payer en retard vous avez tout intérêt à assurer votre facture. Traditionnellement seules des solutions d’affacturage existaient, toutefois elles sont coûteuses et vous obligent à vous engager sur un montant ou un nombre de facture global. Ce système n’est aucunement agile pour les TPE ou PME.

Heureusement il existe aujourd’hui d’autre solutions dont l’Insurtech Dimpl, une solution d’assurance à la facture contre les retards de paiement. En plus de connaître immédiatement votre éligibilité, vous recevez 90% du montant de votre facture à échéance. C’est une manière transparente et simple de gérer sa trésorerie. ?

Quand la prestation est terminée, vient l’heure du bilan et de la rétention si le partenariat a été concluant. Là encore vous pouvez faire appel à un logiciel de CRM pour soutenir vos commerciaux et chefs de projets.

C’est en connaissant bien les besoins de vos clients que vous pourrez lui proposer ce dont il a vraiment besoin : la personnalisation de vos relations est primordiale.

L’œuf et la poule : pourquoi réconcilier gestion des clients et gestion de la trésorerie

Gérer le client tout comme être payé en temps et en heure participent à la bonne relation entre les deux partenaires.

Fournisseur et client s’engagent autant que faire se peut, dans une relation durable où chacun trouvera son compte dans le contrat passé entre les deux parties. Il est donc important de soigner les moindre détails.

Par ailleurs, coté client il est important de soigner ses délais de paiement, souvent votre fournisseur attend votre paiement pour lui même-payer des prestataires, des frais de fonctionnement … Un DAF ou un expert-comptable saura aider client comme fournisseur à prévoir leurs besoins en flux de trésorerie (communément appelés Besoin en Fonds de Roulement ou BFR). 

Cette étape est cruciale dans la confiance entre client et fournisseur, c’est aussi un gage de durée de la relation. Si l’on connaît le coût moyen d’acquisition (temps passé par les commerciaux, publicité, notoriété, salons…), il est nécessaire de capitaliser sur un client heureux.

Enfin n’hésitez pas à prendre du temps pour discuter avec vos clients des conditions de facturation. Parfois il peut s’avérer que vos intérêts sont convergents à facturer avec un délais de paiement plus long, si le vendeur met en place une assurance à la facture par exemple.

La gestion d’entreprise pour soutenir les TPE et PME

En France chaque année environ 25% des TPE et PME font faillites à cause des retards de paiement. C’est un manque à gagner que l’Observatoire des délais de paiement estime à 19 Mds d’euros en 2018.

Les TPE et PME peuvent être confrontées à des difficultés dans la gestion du poste client par manque de personnel ou manque de temps.

En déléguant ce poste à des experts ou des solutions digitales, elles s’assurent une excellence dans la réalisation de ces tâches et préservent une relation avec leur clients. ?

Suivi comptable, vérification des date d’échéance de vos factures, prévision de trésorerie, outils de CRM pour personnaliser vos envois… En somme, un ensemble de bonnes pratiques que chacun des départements de votre entreprises peut prendre en charge pour vous assurer une relation pérenne.

La digitalisation de ces outils à des coûts abordable aide les entreprises à gagner en précision et en temps de gestion sur l’ensemble de ce points. Alors n’hésitez pas à demander conseils aux experts !

via GIPHY


Sur le même sujet…