Facturation 2020 : 6 bonnes pratiques pour éviter les difficultés de trésorerie

facturation-entreprise-contrat

La trésorerie est un point crucial pour les entreprises françaises qui rencontrent souvent des difficultés à se faire payer à temps. Un des facteurs qui pèse le plus sur la trésorerie des TPE et PME est le retard de paiement. Selon l’Observatoire des délais de paiement, ils représentent un manque à gagner de 19 milliards d’euros pour les entreprises victimes de cette pratique. Ils sont à l’origine de 25% des faillites des TPE et PME.

C’est en enjeux sous-estimé par beaucoup de dirigeant au profit du maintien d’une bonne relation commerciale avec le donneur d’ordre.

Du devis aux relances de paiement nous vous donnons 6 clefs pour maintenir votre trésorerie à flots.

Conseil #1 : Anticiper vos besoins de trésorerie

Une fois par an il est nécessaire de préparer un plan de trésorerie. Vous pouvez le créer seul ou à l’aide d’un comptable. C’est un outil indispensable qui vous permet de savoir à tout moment où vous en êtes de votre activité et si vous rencontrez des difficultés de gestion.

Conseil #2 : Tout commence dès le devis

Pour éviter les retards de paiement vous pouvez vous inspirer de cette procédure simple et à mettre en place systématiquement avec l’ensemble de vos clients.

Le devis est ce qui va poser les bases du suivi de votre plan de trésorerie. Il doit comporter obligatoirement les éléments suivants : délais de paiement, acompte, pénalités de retard.

Proposez des délais de paiement qui sont intéressants pour vous. Les délais de paiement font partie de la négociation dans le contrat. Certains grands groupes sont inflexibles par rapport à leur délais de paiement : c’est à vous d’accepter ou non. Vous pouvez aussi créatifs et proposer des paiements par paliers.  

Conseil #3 : N’attendez pas pour émettre votre facture

Dès la prestation livrée, vous devez envoyer votre facture. En respectant les délais d’envoi de factures, vous envoyez un signal à votre client : celui que vous suivez de prêt le règlement de vos prestations. Vous vous devez d’être irréprochable sur ce point si vous souhaitez de la rigueur dans la gestion de vos factures de la part de vos clients. Cela vous évitera des difficultés dans vos relances.

via GIPHY

Conseil #4 : Pour les factures de montants importants, contactez votre client AVANT la date d’échéance

Cela peut paraître surprenant mais chez Dimpl nous constatons qu’il est très efficace de prévenir les débiteurs de nos clients 5 jours avant la date d’échéance. En effet cela permet de :

  • Vérifier que le contact à qui nous avons envoyé la facture est le bon (le donneur d’ordre n’est pas toujours celui qui règle la facture, c’est encore plus vrai dans les grosses structures)
  • Rappeler au client qu’une prestation qu’il a commandé a été réalisée et est en attente de règlement

Conseil #5 : Préparer une série de mails type de relance

A la date d’échéance de la facture, vous devez commencer à relancer votre client débiteur pour un recouvrement efficace.

Préparez en amont un série de mails de relance que vous enverrez à la personne en charge du paiement chez votre client.

Pensez que la personne doit avoir le temps de traiter vos mails et qu’il ou elle a peut-être déjà réglé votre facture. Il est important que vous restiez courtois et respectueux, ceci va aussi dans l’intérêt de votre relation client-fournisseur. Certaines solutions d’affacturage proposent de s’occuper de cette partie du recouvrement, sans toutefois rester très délicats.

Conseil #6 : Au-delà de 60 jours, faites-vous accompagner d’un conseil juridique

Vous êtes dans votre droit de demander conseil à un avocat pour vous aider à récupérer votre créance. Une mise en demeure puis une injonction de payer font partie de cette procédure qui sort du recouvrement à l’amiable. Votre comptable peut vous indiquer des personnes qualifiées. Le mieux est de vous tourner vers l’avocat qui a rédigé le contrat.

Il existe de vraies bonnes pratiques qui vous aiderons à inciter vos clients à vous payer à temps et à éviter les difficultés de paiement. Malheureusement c’est à vous d’être proactif dans ces démarches et dans certains cas on parle même d’éduquer ses clients à payer en temps et en heure. Les retards de paiements sont la cause de trop de faillites de TPE et PME en France. Certaines solution comme Dimpl s’engagent à vos côtés afin de sécuriser votre trésorerie. Découvrez comment vous pouvez sécuriser 90% du montant de vos factures, tout en restant concentrés sur l’essentiel : votre business.


Sur le même sujet…